Qu’est-ce qu’un burn crypto ? Quel impact sur le prix ?

Si vous évoluez dans l’univers des cryptomonnaies, alors vous avez sans doute déjà entendu parler d’un burn crypto ou, pour être plus exact, d’un burn de tokens ou brûlage de jetons en français. Mais savez-vous en quoi cela consiste exactement ? Et quel est l’influence d’un tel mécanisme sur l’évolution du prix d’une cryptomonnaie ?

Dans cet article, nous allons aborder ce sujet en vous expliquant tout ce que vous devez savoir sur le burn crypto. Cela vous permettra ainsi de mieux comprendre ce mécanisme tout en vous permettant d’effectuer des investissements en actifs numériques bien plus réfléchis et optimaux.

L’impact d’un token burn sur la valorisation d’une cryptomonnaie

Lorsqu’un token burn se produit, cela réduit le nombre total de jetons de la cryptomonnaie en circulation. Concrètement, cela signifie que pour une demande constante, il y aura moins de tokens disponibles sur le marché. Pour s’en procurer, il faudra donc payer un prix plus élevé.

Un burn de token a donc un impact sur le prix à la hausse. Bien sûr, il faut que toutes les autres composantes restent constantes pour qu’on puisse remarquer cet impact. Si on est dans un marché baissier, un brûlage de jetons ne permettra généralement pas au prix d’augmenter. De même, si un scandale majeur implique la cryptomonnaie concernée, alors il n’y aura là aussi aucune augmentation de la valeur du jeton.

Mais pour profiter pleinement de l’effet d’un token burn, il faut se positionner sur l’actif numérique concerné avant que cela se produise. Pour cela, il faut donc songer à acheter des jetons des projets qui pratiquent à un brûlage de jetons. Mais il ne faut pas faire n’importe quoi et acheter n’importe quel token. En effet, de nombreux projets utilisent cet argument dans un but marketing pour tromper les crypto-investisseurs. Il faut s’assurer que la cryptomonnaie que vous allez acheter possède de solides fondamentaux ou soit appréciés des autres investisseurs.

Actuellement, 3 actifs numériques populaires pratiquent ce mécanisme. C’est le cas avec le Binance Coin (BNB), le Shiba Inu (SHIB) et le Chiliz (CHZ). Si vous souhaitez investir dans une optique de long terme sur ces projets, alors il ne faut pas hésiter à acheter ces cryptomonnaies au plus vite pour bénéficier au maximum de l’effet burn de tokens. Pour cela, nous vous recommandons d’utiliser un exchange comme eToro qui propose ces 3 cryptos et qui est régulé dans de nombreux pays à travers le monde, dont la France qui lui a octroyé une autorisation PSAN (Prestataire de Services sur Actifs Numériques).

Les utilisateurs achètent du Bitcoin sous forme de CFDs sur Etoro. L’investissement en CFD peut représenter des risques car 68% des particuliers perdent de l’argent.

Si vous êtes Belge ou Canadien, vous ne pouvez pas utiliser eToro. A la place, vous pouvez vous servir de ZenGo :

.

Les différents types de burn de tokens qui existent

Quand on parle de burn de tokens, il faut avoir en tête qu’il n’existe pas qu’une seule façon de brûler les jetons. En réalité, il pourrait y avoir une infinité de variantes différentes. Cependant, afin d’expliquer les choses aussi clairement que possible, nous allons seulement vous expliquer les 3 variantes les plus répandues.

A une période définie

Le brûlage de jetons à une période définie est la variante la plus connue car elle est celle employé par Binance. Cette plateforme utiliser tous les 3 mois 25% de ses bénéfices pour racheter des BNB au prix du marché. Une fois ceux-ci en poche, ils sont tous simplement brûlés, ce qui fait qu’ils sont retirés de la circulation.

L’avantage avec cette méthode est qu’il est possible d’acheter des tokens du projet juste avant la date annoncée du burn. Ainsi, on peut bénéficier d’une (petite) augmentation des prix une fois que les jetons auront été brûlés.

A l’utilisation de certains services

Pour d’autres cryptomonnaies, le brûlage de jetons se déroule à chaque fois qu’un utilisateur achète un service avec les tokens du projet. Par exemple, il se peut qu’une partie des jetons soit retirée de la circulation une fois qu’ils auront été utilisés pour payer les services ou les produits correspondants.

Avec ce genre de burn crypto, on ne voit pas immédiatement une augmentation significative sur les prix. En effet, le nombre de jetons brûlés est extrêmement faible par rapport à l’offre totale et ne peut pas influer sur les prix. Cependant, l’effet se fera ressentir à long terme lorsqu’un grand nombre de tokens auront été retirés de la circulation.

Pour des évènements occasionnels

Dans certain, un token burn peut se produire de façon occasionnel. C’est le cas lorsqu’une cryptomonnaie décide que son nombre de jetons est bien trop élevé et qu’il convient d’en brûler une partie. Cela peut aussi se passer lors d’un swap de tokens. Tous les jetons qui n’auront pas été convertis dans le nouveau format seront ainsi retiré de la circulation.

En fonction de l’ampleur de ce crypto burn, le prix peut brutalement augmenter à la hausse. Toutefois, ce genre de brûlage de jetons n’arrive en général qu’une seule fois dans la vie d’une cryptomonnaie et il n’est pas toujours annoncé à l’avance. Il est donc assez difficile de pouvoir en profiter.

Etudes de cas

Pour mieux illustrer le concept du burn de tokens, nous allons voir avec vous deux cas. Nous avons volontairement décidé de nous limiter aux deux actifs numériques les plus populaires du moment pour vous montrer en quoi un brûlage de jetons peut être positif sur le cours des cryptomonnaies qui possèdent un tel mécanisme.

Le burn Shiba Inu

L’idée d’implémenter un burn Shiba Inu provient initialement des jetons du projet envoyé à Vitalik Buterin, le fondateur du projet. Devant l’engouement suscité par cette nouvelle crypto meme, il a décidé d’envoyer l’équivalent de 6.7 milliards de dollars sur une adresse dont il ne possédait pas les accès, retirant alors les tokens SHIB de la circulation une bonne fois pour toute. Cela a eu un effet considérable sur les cours de cet actif numérique puisqu’on parle d’un burn d’environ 50% des jetons alors en circulation.

Les développeurs ont alors eu l’idée de s’inspirer de cela et de créer une adresse spéciale sur laquelle il était possible d’envoyer des jetons SHIB pour les brûler. A chaque fois que des tokens SHIB sont envoyés dessus, les utilisateurs reçoivent des jetons burntSHIB. Ces burntSHIB permettent alors de recevoir, au prorata des jetons détenus, 0.49% des transactions effectuées via des tokens RYOSHI. Lors des 5 premiers jours, plus de 20 milliards de Shib Inu ont ainsi été brûlés.

Le burn Binance

burn de tokens sur binance
Le 21ème burn de tokens de Binance annoncé le 13 octobre 2022.

Binance a pour ambitionner de réaliser des burn crypto jusqu’au moment où il ne restera que 100 millions de BNB en circulation sur les 200 millions existants. Depuis sa création, il y a déjà eu 21 burn de BNB trimestriels, le dernier couvrant la période de juillet 2022 à septembre 2022.

En moyenne, il y a environ 2 millions de BNB qui sont brûlés à chaque période. Il faudra donc au total une cinquantaine de trimestres pour que le nombre de jetons maximum soit réduit à 100 millions, soit environ une cinquantaine de brûlages de tokens.

Conclusion sur le burn crypto

Voilà, nous espérons que vous avez bien apprécié notre article sur le burn crypto et que vous comprenez désormais mieux ce mécanisme. Comme vous pouvez le constater, investir dans un projet sérieux qui possède un tel mécanisme est très intéressant car cela permet à vos tokens de prendre automatiquement de la valeur sur le long terme grâce au concept de l’offre et de la demande.

Si vous souhaitez vous procurer des actifs numériques numériques qui possèdent un système de brûlage de jetons, nous vous recommandons de bien faire attention à la plateforme que vous allez utiliser pour cela. Nous pouvons par exemple vous recommander eToro qui est régulé dans plusieurs juridictions dans le monde et qui vous propose d’obtenir du Binance Coin, du Shiba Inu et du Chiliz, les 3 cryptomonnaies les plus solides qui possèdent un mécanisme pour brûler leurs jetons.

Les utilisateurs achètent du Bitcoin sous forme de CFDs sur Etoro. L’investissement en CFD peut représenter des risques car 68% des particuliers perdent de l’argent.

Si vous êtes Belge ou Canadien, vous ne pouvez pas utiliser eToro. A la place, vous pouvez vous servir de ZenGo :

.

Vous désirez consulter nos autres guides cryptos ? Alors n’hésitez pas à jeter un œil à notre liste des guides sur la crypto.

Les achats de cryptomonnaies peuvent représenter des risques. Les informations que vous trouvez sur cette page ne doivent pas être considérées comme des conseils en investissement. Vous devez toujours faire vos propres recherches complémentaires avant d'investir sur des actifs numériques.