Comment faire pour créer votre propre crypto-monnaie ?


La plupart d’entre vous ont déjà entendu parlé des crypto-monnaies les plus connues, telles que bitcoin ou ethereum. Vous êtes aussi très probablement au courant qu’il en existe plus de 1.500 autres. Et ce nombre va encore continuer à grandir car de plus en plus d’entreprises ou de personnes se décident à créer leur propre crypto-monnaie.

Mais au juste, comment on fait pour créer une crypto-monnaie ? Quelles sont les compétences requises pour créer votre crypto-monnaie ?

Sur le papier, pour créer une crypto-monnaie, il faut remplir ces 3 conditions :

  1. Avoir une bonne idée. Si vous voulez juste créer une crypto-monnaie pour dire qu’il s’agit d’une crypto, alors votre projet est directement voué à l’échec. Il faut que vous ayez un projet solide qui se base sur le blockchain pour que cela soit possible.
  2. Gagner la confiance des utilisateurs. Pour gagner la confiance des gens, il faut réussir à créer une communauté derrière votre crypto et faire en sorte de toujours bien communiquer avec vos utilisateurs. De nombreuses crypto-monnaies avec un projet très solide derrière n’ont jamais décollé car les créateurs n’ont jamais pris la peine de se créer une bonne communauté derrière.
  3. Connaître la programmation et comment fonctionne la crypto-sécurité. Bien sûr, vous pouvez employer des gens pour le faire à votre place. Mais il est quand même primordial de savoir au moins dans les grandes lignes comment fonctionne la technologie qui permet au tout de fonctionner correctement et de manière sécurisé.

Maintenant que vous avez en tête les très grandes lignes à suivre, voyons plus en détails comment tout ça fonctionne.

Le choix technologique


Le vrai départ commence avec votre idée. Mais avant de parler de votre idée, commençons par parler de la technologie nécessaire pour que votre idée devienne réalité.

Il y a deux manière de concevoir la création de votre crypto-monnaie :

  • Créer votre propre blockchain. Dans ce cas, vous allez créer ce qu’on appelle un “coin” en Anglais.
  • Utiliser une blockchain déjà existante. Dans ce cas, votre crypto-monnaie sera appelée “token” en Anglais.

Il va donc falloir que vous décidiez si vous désirez créer un coin ou un token. Préférez-vous créer quelque chose en partant de 0 et qui pourra correspondre exactement à ce que vous voulez ? Ou bien préférez-vous utiliser une technologie déjà existante et qui a fait ses preuves ?

La première option demandera beaucoup plus de travail mais vous pourrez faire exactement ce que vous voulez. La seconde option offre déjà un système opérationnel mais pourrait vous limiter dans vos développement futurs.

A vous de voir ce qui vous parait le mieux selon vos objectifs finaux :

  • Créer un coin vous demandera nettement plus d’argent et nécessitera beaucoup plus de temps. De plus, il vous faudra une grosse équipe de développeur pour que vous puissiez mener à bien ce projet. En outre, il sera plus difficile d’obtenir la confiance des gens quant à la qualité de votre blockchain.
  • Si vous n’avez pas vraiment besoin d’avoir une blockchain spécifique, alors opter pour une token sera la solution la plus intéressante d’un point de vue rapidité, coût et confiance des utilisateurs.

Le meilleur choix pour la création d’un token


Si vous vous décidez à créer un token, alors vous allez sans doute vous orienter vers des tokens basés sur la blockchain de l’Ethereum ou bien du Neo. En tout cas, c’est ce que décident de faire la majeure partie des créateurs d’un nouveau token.

Quand vous créez un token basé sur la blockchain de l’Ethereum, ce sera un token que l’on qualifie de type ERC-20. Ethereum est populaire pour la création de nouveaux token car c’est la première blockchain qui a permis de le faire. De plus, les gens ont une très grande confiance en Ethereum.

Neo est aussi assez populaire. Ses caractéristiques sont globalement similaires à l’Ethereum, mais les tokens créés sur cette blockcahin sont quant à eux qualifié de type NEP-5 standard.

Le choix entre l’une ou l’autre de ces blockchains ne dépendra que de vos préférences. Ethereum à l’avantage de la popularité et de la confiance, mais ne permet que de coder dans le langage informatique qui est propre à cette blockchain, le Solidity. Vous devrez donc commencer par apprendre ce langage de programmation. Sur Neo, vous pouvez utilisez plusieurs langages de programmation différents, tels que C++ ou Java par exemple.

Lancement d’une ICO


Quand une société se décide à entrer en bourse, elle pratique ce qu’on appelle un IPO. Ce terme provient de l’Anglais et signifie “Initial Public Offer” et permet aux gens d’acheter des actions de la société.

Dans le monde des crypto-monnaies, il va falloir recourir à ce qu’on appelle une ICO de “Initial Coin Offer”. A la place de recevoir des actions de la société, l’utilisateur recevra des crypto-monnaies, qui auront exactement la même utilité qu’une action en bourse.

La création d’une crypto-monnaie prend du temps et nécessite énormément de ressources. Recourir à une ICO est donc un excellent moyen de lever des fonds pour votre projet.

Toutefois, cela ne se fera pas facilement non plus. Il vous faudra gagner la confiance de vos futurs investisseurs.

Les ICOs qui ont le plus de succès ont en général toujours remplies les conditions suivantes :

  • Une solide équipe qui a fait ses preuves. Par exemple un Docteur en informatique d’Harvard comme programmeur en chef, un ancien de chez MicroSoft pour le marketing, etc.
  • Des plans réalistes pour le futur. Toutes les dépenses doivent être prévues et expliquées, des dates doivent être annoncées pour la réalisation des différences étapes du projet, etc.

La création de votre crypto-monnaie


Avant d’attaquer le coeur du sujet, je vais partir des postulats suivants :

  • Vous ne possédez pas des millions en banque pour créer votre propre blockchain et donc un coin.
  • Vous allez donc choisir de prendre la voie de la facilité en optant pour la création d’un token sur une blochain déjà existante.

Donc dans ce qui va suivre, les explications seront données pour la création d’un token et non pas d’un coin.

Lorsque vous allez lancer votre ICO, sachez que si c’est le meilleur moyen de recevoir de l’argent, ce n’est pas si facile de la mener à bien. Pour maximiser vos chances de réussite, voici ce dont vous avez absolument besoin :

  1. Une grosse idée en béton armé. Comment la blockchain va-t-elle aider votre projet ? Pourquoi avez-vous besoin de la blockchain pour mener à bien votre projet ? Quel est le but ultime de votre projet ?
  2. Une bonne équipe de développement pour créer votre token ERC-20 ou NEP-5.
  3. Une bonne équipe de développement pour créer votre smart contract. Le smart contract permettra d’envoyer automatiquement vos tokens à tout utilisateur qui vous aura envoyé des crypto-monnaies pour participer à votre ICO.
  4. Un audit externe de la part de professionnels. C’est nécessaire afin de vérifier que vos tokens et votre smart contract sont suffisamment sécurisés afin de ne pas vous faire hacker.
  5. Un white paper rédigé de manière irréprochable. Le white paper est un document qui présente vos idées, qui explique les problèmes que vous comptez résoudre, votre plan de route, comment votre projet fonctionnera, quelle technologie il utilisera, etc.
  6. Une bonne campagne de marketing. Il vous faudra un site internet consacré au projet, être présent sur les réseaux sociaux, être présent sur les forums, dans les médias, etc.
  7. Une équipe qui gère la communauté. Votre communauté est la chose la plus important. Si vous n’avez aucune communauté derrière votre projet, alors votre projet ne pourra jamais vraiment décoller.

1. Une grosse idée en béton armé


C’est le cœur principal de votre projet, une excellente idée. Vous devez réfléchir à comment votre idée va améliorer les choses en utilisant la décentralisation que permet la blockchain.

Prévoyez-vous de supprimer des intermédiaires grâce aux smart contract ? Voulez-vous trouver une solution pour remédier à la pauvreté et le manque d’éducation ? Le but est de trouver un problème bien réel pour les gens et de créer une solution grâce à la blockchain. La suppression des intermédiaires permet un gain énorme de temps et d’argent par exemple.

Gardez à l’esprit que si votre projet n’apporte rien de nouveau par rapport à ce qui existe déjà, alors il y a fort à parier que pas grand monde s’y intéressera.

Voici quelques secteurs (parmi d’autres) où la blockchain peut apporter une grosse plus-value :

  • Le stockage de données
  • L’assurance
  • La finance
  • Etc.

2. et 3. Une bonne équipe de développement pour le token et le smart contract


Choisir de bons développeurs pour votre token et votre smart contract peut faire la différence entre un projet réussi et un gros échec.

Avoir une très bonne idée c’est bien, mais si vous n’êtes ensuite pas capable de la réaliser, c’est plutôt embêtant. Il vous faut pour ça une très bonne équipe de développement. Et en particulier des développeurs qui ont déjà plusieurs années d’expériences dans la blockchain.

Pour obtenir les bons contacts, vous n’aurez pas d’autres choix que de vous impliquer dans la communauté. Pour cela, il faudra par exemple que vous participiez à des conférences en rapport avec la blockchain, sympathisiez avec des personnes y prenant part également et, petit à petit, vous vous intégrerez dans la communauté en gardant contact avec ces personnes. C’est un des meilleurs moyens de trouver des personnes qui pourront vous aider dans votre projet.

Il est vraiment important que vous dégotiez des personnes fiables et capables de coder correctement un smart contract, cela est primordial pour automatiser tout un tas de chose.

Pour ceux qui ne savent pas exactement ce qu’est un smart contract, on peut dire que c’est comme un contrat réel, mais qui s’exécute automatiquement lorsqu’une condition est remplie. Par exemple, si l’utilisateur envoie 1 ETH à cette adresse, il recevra 100 tokens. Ou encore, le billet d’avion sera remboursé si l’avion a plus de 2h de retard.

Avoir des smart contracts bien rédigés vous supprimera tout une série de tâches administratives et vous fera gagner énormément de temps et d’argent, c’est un point à ne surtout pas trop prendre à la légère quand vous vous décidez à créer une crytpo-monnaie.

4. Un audit externe de la part de professionnels


Les tokens et les smart contracts, c’est uniquement du code. Pour gagner la confiance des utilisateurs, vous n’aurez pas d’autres choix que de passer par un audit indépendant de la part de professionnels.

Les personnes qui vont réaliser ces audits pourront certifier qu’il ne sera pas possible de vous faire hacker. C’est indispensable pour obtenir la confiance du grand public, mais pas seulement. C’est également utile pour vous, de façon à savoir si ce que vous avez créé est vraiment suffisamment protégé. Ca serait vraiment stupide d’avoir dépensé autant de temps et d’argent pour au final laisser passer quelques erreurs de codage qui auraient facilement pu être décelé par un audit, n’est-ce pas ?

Choisissez toujours de faire un audit via une firme spécialisé dans l’audit des ICOs. Cela renforcera d’autant plus votre crédibilité et ils auront déjà l’expérience nécessaire pour savoir où sont les failles de sécurité les plus communes.

5. Un white paper rédigé de manière irréprochable


Rédiger correctement votre white paper est également super important. Les investisseurs vont essentiellement se baser sur ce document pour analyser la crédibilité de votre projet et décider au final s’ils vont investir ou non dedans.

Il faut absolument que tout soit fait de manière irréprochable car c’est l’image de votre crypto-monnaie qui est en jeu. Vous pouvez avoir un très bon projet, mais si vous n’êtes pas capable de le présenter correctement, personne n’aura la sensation que votre projet est réellement bien.

Voici comment devrait idéalement être votre white paper :

  • Tous les white paper doivent être au format PDF. Ce format est primordial car il peut être lu sur différents appareils, navigateurs, systèmes d’exploitation, etc. sans poser de problème de compatibilité.
  • Tous les white paper doivent avoir deux version. Une de taille standard comprenant entre 20 et 100 pages qui explique en détail tout le projet. Et une autre en version courte de 2 à 8 pages qui met en évidence les points importants du projet.
  • Il faut posséder une grammaire et une orthographe irréprochable. N’hésitez pas à embaucher des personnes pour vous corriger si jamais cela n’est pas votre point fort. Vous perdez énormément en crédibilité si vous n’êtes pas capable d’écrire correctement.
  • Il faut l’écrire en plusieurs langues. L’Anglais est évidement la langue dont vous ne pouvez pas vous passer. Ensuite, il faut si possible l’écrire dans les langues des pays où les crypto-monnaies sont très populaire, comme le Japon, la Corée du Sud ou encore la Chine. Vous devez aussi l’écrire dans votre langue maternelle et peut-être aussi choisir des langues qui ont de nombreux locuteurs à travers le monde, comme l’Espagnol par exemple. N’hésitez pas à faire appel à une agence de traduction pour mener à bien ces opérations.
  • Votre white paper doit répondre aux questions suivantes :
    • Quelle est votre idée ?
    • Pourquoi a-t-on besoin de votre produit pour répondre à tel problème ?
    • Comment sera répartie l’argent obtenu lors de l’ICO ?
    • Quand est-ce que les tokens seront disponibles sur les exchanges ?
    • Quand est-ce que le projet sera opérationnel ? Détaillez avec soins toutes les différentes étapes du développement et les dates où cela sera censé être réalisé.
    • Quelle est votre équipe ? Qu’est-ce que les membres de l’équipe ont accompli dans le passé ? Pourquoi sont-ils les meilleurs pour travailler sur le projet ?

6. Une bonne campagne de marketing


Vous avez désormais une idée parfaite. Vous posséder également une bonne équipe de développeur. Votre smart contract et votre token sont opérationnels. Votre white paper a été écrit de manière irréprochable. Et finalement, une firme d’audit vient de confirmer que votre code était sans faille.

Il vous reste maintenant à faire connaitre votre produit et cela passe par le marketing. Pour cela, il va vous falloir un site internet, un bon nom de domaine et une présence sur les réseaux sociaux.

Voici les différents aspects marketing que vous pouvez utiliser :

  • Les réseaux sociaux. Pour les crypto-monnaies, Facebook, Twitter et LinkedIn sont indispensables. Ensuite, selon la nature de votre projet, vous pouvez ajouter Instagram et Snapchat. Si vous n’avez pas le temps de gérer les réseaux sociaux par vous-même, n’hésitez pas à faire appel à des entreprises qui géreront la communication à votre place.
  • La presse. Pour gagner en crédibilité, il faudrait idéalement que des sites spécialisés dans les ICOs ou les crypto-monnaies parlent de votre projet.
  • Les contenus sponsorisés. Même si Facebook et Google ont désormais banni la publicité pour les ICOs, il est toujours possible de promouvoir vos produits sur Twitter ou LinkedIn.
  • Le blogging. Tenir un blog en publiant régulièrement des articles en rapport avec votre projet est un excellent moyen de communication. Vous pouvez soit le faire sur une page de votre site internet, soit utiliser des sites comme Medium.
  • Le mailing. N’hésitez pas à insérer une formulaire de capture d’e-mail sur votre site internet afin de pouvoir communiquer avec vos lecteurs par e-mail en utilisant des newsletters.
  • Faire des promotions. Vous pouvez faire des promotions sur votre ICOs en utilisant toutes les méthodes de communication expliquées plus haut. Le genre de promotion que vous pouvez faire est par exemple d’offrir 20% de tokens en plus pour la première semaine de vente, offrir 5% de tokens à une personne s’il parraine un ami, etc.

7. Une équipe qui gère la communauté


La gestion de la communauté est un autre aspect super important à prendre en compte dans le monde des crypto-monnaies. Pour se faire, n’hésitez pas à avoir une équipe dédié à votre communauté.

Il faut absolument que votre communauté puisse discuter avec vous en vous posant des questions. L’application idéale dans le monde des crypto-monnaie est actuellement Telegram. C’est la plus utilisée et celle qui présente le plus de sécurité aux yeux des crypto-investisseurs.

Vous devez également gérer la communauté en allant sur les différents forums spécialisés. Il y a bien sûr les plus connus en Anglais où vous êtes obligé d’être présent, mais il y a aussi ceux dans les autres langues. Etre présent sur les forums qui utilisent une autre langue que l’Anglais renforce le sentiment d’appartenance de ces personnes à votre projet.

Soyez également aussi réactif que possible. Au plus vous répondrez vite aux gens, au plus cela sera bon pour votre image. N’hésitez donc pas à avoir des membres de votre équipe qui sont dispatchés un peu partout dans le monde de façon à pouvoir opérer 24h/24 pour couvrir les marchés asiatiques, européens et américains.

L’argent nécessaire pour créer votre crypto-monnaie


On vient donc de voir tout ce qu’il fallait faire pour créer votre crypto-monnaie. Mais il nous reste encore à parler d’un point ultra important : l’argent nécessaire pour mener à bien votre projet.

Je ne vais pas vous le cacher, mais ça risque de vous coûter pas mal cher entre les différents points à concevoir avant même de pouvoir commencer votre ICO.

Un programmeur qui s’occupera de votre smart contrat coûtera au minimum 100$ de l’heure. Et je dis bien au minimum. En comptant deux semaines de travail, 5 jours par semaine et 8h par jour, cela vous reviendra déjà à 8.000$.

Faire faire un audit de votre token et de votre smart contrat vous coûtera entre 3.000$ et 10.000$.

Ensuite, pour les autres dépenses, c’est beaucoup plus dur à estimer, car cela dépend de ce que vous comptez faire exactement. Si vous voulez gérer la communauté 24h/24, il vous faudra au moins 5 personnes à temps plein. Si vous voulez faire rédiger votre white paper de 100 pages par un expert, cela peut vite revenir à 100€ par page.

Donc faites très attention à avoir suffisamment d’argent avant de vous lancer dans l’aventure. Ce n’est pas du tout un projet à prendre à la légère car les coûts peuvent devenir très rapidement exorbitant pour le commun des mortels !

Conclusion pour la création de votre crypto-monnaie


L’article était long, mais c’était nécessaire afin que vous puissiez voir en profondeur tout ce que vous devez faire pour créer votre propre crypto-monnaie.

Comme vous avez pu le voir, ce n’est pas à la portée de tout le monde. Il faut des compétences aussi diverses que variées pour réussir à créer une crypto-monnaie qui tienne la route.

Si vous êtes toujours motivé à créer votre crypto-monnaie après avoir lu tout ce que vous deviez faire, je vous tire mon chapeau. Et surtout, je vous souhaite bonne chance pour mener à bien ce projet très ambitieux.

Restez informé des nouveautés !

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé de la sortie des points suivants :

- Mes nouveaux guides
- Mes nouveaux bilans
- Mes conseils d'investissement
- Des nouveautés

Veuillez vérifier votre dossier spam et indiquez à votre messagerie que ce n'en est pas.


Comments are closed.

Back to Top ↑