Coins et tokens : quelles sont les différences ?


Quand on parle de crypto-monnaies, on peut souvent entendre parler de coin ou de token. Ce terme provient de l’Anglais et en Français on pourrait appeler ça des jetons ou des pièces. Mais nous allons continuer à utiliser le terme Anglais car c’est celui que vous trouverez le plus régulièrement.

Bien que les coins et les tokens sont à proprement parlé chacun des crypto-monnaies, il existe toutefois quelques différences entre ceux deux types de cryptos.

Cela ne changera au final pas grand chose lorsque vous allez décider d’investir, mais vu que la question revient régulièrement, je pense qu’il était temps d’éclaircir ces différents points à travers un petit guide explicatif.

Après la lecture de cet article, vous vous coucherez donc un peu moins bête donc.

Token et coin : deux catégories de crypto-monnaies


Même si techniquement parlant les tokens et les coins ne sont pas tout à fait des crypto-monnaies, puisque la plupart d’entre eux ne sont pas utilisés pour effectuer des transactions ou comme moyen d’échange, nous allons toutefois les considérer comme tels, puisque dans la pratique tout le monde utilise le terme crypto-monnaie pour les décrire.

Disons plutôt pour simplifier que tout ce qui est apparu après le bitcoin et qui utilise la blockchain est considéré comme une crypto-monnaie.

Voici donc les différentes catégories de crypto-monnaies que nous pouvons retrouver :

  • Les tokens
  • Les coins :
    • Avec une blockchain dérivée du Bitcoin (issu d’un fork) : LiteCoin, DogeCoin, etc.
    • Avec une blockchain qui leur est propre : Ethereum, Ripple, etc.

Il est également à noter une spécificité concernant le minage :

  • Les coins sont minables, car cette activité est nécessaire pour faire fonctionner la blockchain liée au coin.
  • Les tokens ne sont pas minable, car ils utilisent une blockchain appartenant à un coin.

Les coins : des crypto-monnaies avec leur propre blockchain et qui sont minables


Les coins ont la particularité de posséder chacun leur propre blockchain, qui est différente pour chaque coin.

Il existe deux types de coins que l’on peut catégorisé selon le type de blockchain qu’ils utilisent :

  • Tous ceux basés sur la blockchain de base du bitcoin. En général, ces types de coins sont apparus après des divergences d’opinions majeures entre les membres de la communauté bitcoin. Plutôt que de s’entêter dans des querelles sans fins, ils ont préféré prendre des chemins différents. C’est ce qu’on appelle dans le vocabulaire des cryptos un “fork”.
  • Tous ceux basés sur une blockchain qui leur est propre. Lors de la création de ce type de coin, les concepteurs ont décidé de créer leur propre blockchain. Certaines fois dès la création du coin, d’autres fois en commençant par utiliser une blockchain déjà existante pour ensuite migrer vers la leur. Il est également possible, tout comme avec le bitcoin, qu’un fork apparaissent pour former une nouvelle crypto-monnaie évoluant sur une blockchain dérivée.

Pour simplifier, un coin est une crypto-monnaie qui évolue sur une blockchain qui lui est propre.

Pour que cette dernière fonctionne, il faut absolument que des mineurs s’affectent à la tâche. L’activité des mineurs est en effet indispensable pour faire vérifier toutes les transactions.

Les tokens : des crypto-monnaies utilisant la blockchain d’un autre coin et qui ne sont pas minables


Les tokens sont en général issu d’une ICO et leur volume total est très souvent disponible immédiatement sur le marché. Il se peut quelques fois que des tokens soient mis de côté pour être ajoutés plus tard.

Ces crypto-monnaies ne sont pas minables, car ils utilisent la blockchain d’un autre coin pour fonctionner. La plupart d’entre eux fonctionne selon le protocole ERC20 d’Ethereum, mais de plus en plus commencent à utiliser NEO.

Bref récapitulatif des différences entre tokens et coins


Pour faire court et résumer très simplement les différences entre les coins et les tokens :

  • Un coin utilise sa propre blockchain et est minable.
  • Un token utilise la blockchain d’un coin et n’est pas minable.

Vous voilà donc un peu moins bête car vous connaissez désormais la différence entre un coin et un token.

Restez informé des nouveautés !

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé de la sortie des points suivants :

- Mes nouveaux guides
- Mes nouveaux bilans
- Mes conseils d'investissement
- Des nouveautés

Veuillez vérifier votre dossier spam et indiquez à votre messagerie que ce n'en est pas.


Comments are closed.

Back to Top ↑

Restez informé des nouveautés !

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé de la sortie des points suivants :

- Mes nouveaux guides
- Mes nouveaux bilans
- Mes conseils d'investissement
- Des nouveautés

Veuillez vérifier votre dossier spam et indiquez à votre messagerie que ce n'en est pas.