Les cryptomonnaies, ça sert à quoi ? Tout savoir dessus !

Si vous venez à peine de découvrir les cryptomonnaies, alors vous vous demandez sans doute à quoi elles peuvent bien servir. Et c’est bien c’est normal, nous aussi on était perdu lorsqu’on a débuté. Par exemple, on ne savait même pas que cryptos, actifs numériques, crypto-actifs et cryptomonnaies étaient des synonymes. C’est pour vous dire notre niveau à l’époque !

Afin que vous puissiez mieux comprendre en quoi consistent les cryptomonnaies, nous avons décidé de rédiger ce petit guide explicatif. Nous avons fait tout notre possible pour le rendre aussi clair et précis que possible. Ceci dit, afin de rester concis et d’aller droit au but, nous avons fait le choix de nous focaliser uniquement sur 4 éléments importants.

Les cryptos, un outil pour spéculer et escroquer selon ses détracteurs

Nous avons décidé de commencer directement par des arguments qui sont cesses rabattus par les détracteurs des cryptomonnaies. Et à vrai dire, ils n’ont pas forcément tort, il y a quand même une grosse partie de vérité dans cela. Mais bien sûr, c’est quelque chose qu’il faut relativiser.

Tout d’abord, de nombreux crypto-investisseurs ne sont là que parce qu’ils espèrent gagner de l’argent rapidement sans effort. Et figurez-vous que si vous vous procurez des actifs numériques au bon moment, vous pouvez voir vos investissement être multipliés par 2 ou 3 en l’espace de quelques semaines, ce qui impossible sur toutes les autres classes d’actifs. Mais cela, c’est uniquement si vous avez de la chance.

De ce fait, de nombreux escrocs sont sur le marché pour essayer d’arnaquer le pigeon occasionnel. Et force est de constater que cela a déjà pas mal fonctionné dans le passé. Cependant, de nos jours, le secteurs des cryptomonnaies commence à être de plus en plus régulé. Les escroqueries sont donc de moins en moins nombreuses, ce qui fait que cet argument n’est plus vraiment d’actualité aujourd’hui.

Gardez toutefois à l’esprit qu’il existe encore beaucoup de plateformes d’achat qui ne sont pas fiables. Si vous les utilisez pour tenter d’obtenir des cryptos, alors vous risquez de ne jamais pouvoir récupérer les sommes d’argent que vous allez déposer dessus. Afin d’éviter cela, vous devez absolument utiliser des opérateurs régulés ou avec une excellente réputation. Parmi ceux-ci, nous pouvons par exemple vous citer ZenGo ou le célèbre eToro qui possède une autorisation PSAN (Prestataire de Services sur Actifs Numériques) délivrée par les autorités françaises.

Les utilisateurs achètent du Bitcoin sous forme de CFDs sur Etoro. L’investissement en CFD peut représenter des risques car 68% des particuliers perdent de l’argent.

Si vous êtes Belge ou Canadien, vous ne pouvez pas utiliser eToro. A la place, vous pouvez vous servir de ZenGo :

.

La blockchain, un moyen d’automatiser certains processus

Lorsqu’on parle des cryptomonnaies, on oublie toujours de lui associer sa technologie principale, la blockchain. Et figurez-vous que cette “chaîne de blocs” possède une grosse utilité, celle de pouvoir automatiser des processus ou bien de servir de tiers de confiance. Cela permet ainsi à des entreprises qui utilisent une solution blockchain de pouvoir faire de grosses économies tout en améliorant la vitesse de traitement de certaines opérations.

Bien sûr, tout n’est pas automatisable avec la blockchain. Cette technologie ne peut bien évidemment par tout remplacer. De plus, il est nécessaire de posséder des programmeurs compétents qui savent comment écrire des lignes de codes pour se servir correctement des avantages de la blockchain. Cela implique donc de créer de nouveaux emplois et nécessite un temps d’adaptation. Toutes les entreprises ne pourront pas profiter de cette technologie du jour au lendemain.

Mais à terme, nous estimons que la blockchain sera utilisée par de nombreuses entreprises. De nos jours, la finance commence d’ailleurs à utiliser cette technologie. On parle alors de finance décentralisée ou DeFi (Decentralised Finance). Mais la finance n’est qu’un secteur parmi d’autres qui peut se servir de la blockchain. Le domaine médical pourra s’en servir pour établir le suivi des patients, l’industrie agro-alimentaire pour s’assurer de la traçabilité des produits, les cabinets de notaire pour certifier l’authenticité d’un acte, etc.

Les actifs numériques, une façon de bancariser les personnes issues des pays pauvres

Si vous vivez en Europe ou au Canada, alors vous pouvez tous profiter de services bancaires. Mais figurez-vous que ce n’est malheureusement pas le cas dans de nombreux pays du monde, essentiellement en Afrique. Pour beaucoup d’individus, il n’est pas possible d’ouvrir un compte bancaire. Soit parce qu’ils sont trop pauvres, soit parce qu’il n’existe tout simplement pas assez de banques dans leur pays. Cela est donc un gros problème pour ces personnes qui ont alors des difficultés à recevoir de l’argent de leurs proches ou pour payer en ligne.

Mais les cryptomonnaies permettent de remédier partiellement à cela. Un transfert de cryptomonnaies peut être considéré comme étant un virement bancaire pour certaines personnes. Posséder un portefeuille de stockage crypto peut s’apparenter à la possession d’un compte bancaire. Bien sûr, on est sans doute loin des services proposés par les banques. Mais les actifs numériques peuvent avoir une utilité certaine pour les personnes précarisées.

De nos jours, de plus en plus de commerçants acceptent qu’on puisse payer des avec des cryptos. D’ailleurs, un pays tout entier, le Salvador en Amérique centrale, a donné au Bitcoin un cours légal dans le pays. Il n’est donc pas impossible que d’ici une dizaine d’années, les actifs numériques soient acceptés presque partout comme l’argent cash ou les cartes bancaires.

Les cryptomonnaies, l’avenir selon les Bitcoins maximalistes

Maintenant, voyons les arguments proposés par ce qu’on appelle les Bitcoins maximalistes. Pour la faire simple, ce sont des personnes qui détestent le système financier actuel et qui veulent que le BTC, ou les cryptomonnaies dans leur ensemble, remplacent tout ce qu’il est possible de remplacer. Ainsi, pour eux, l’utilité du Bitcoin doit être maximale.

Si on s’en réfère à leurs arguments, les cryptomonnaies devraient à terme s’imposer. Il deviendra alors tout à fait banal de les utiliser et on se moquerait de nos devises actuelles comme l’euro ou le dollar. Cependant, nous estimons que ces personnes vont un peu trop loin dans leur raisonnement. Encore aujourd’hui, des personnes âgés préfèrent utiliser le cash que les cartes bancaires, les téléphones fixes plutôt que les smartphone et ne savent même pas utiliser internet. Il y a donc fort à parier que cela prendre encore au moins 50 ans avant que les actifs numériques puissent, peut-être, un jour servir de moyen de paiement généralisé.

Mais si tel est le cas, alors on peut être sûr que les premières personnes à avoir investi dedans vont avoir un avantage sur les autres. Puisque la demande sera bien plus importante que l’offre, alors le cours des différents actifs numériques vont grimper en flèche. Si vous souhaitez commencer à découvrir cet univers et obtenir vos premières cryptomonnaies, nous vous recommandons de faire un tour sur des plateformes d’achat fiables. Parmi celles-ci, on peut citer par exemple eToro ou ZenGo.

Les utilisateurs achètent du Bitcoin sous forme de CFDs sur Etoro. L’investissement en CFD peut représenter des risques car 68% des particuliers perdent de l’argent.

Si vous êtes Belge ou Canadien, vous ne pouvez pas utiliser eToro. A la place, vous pouvez vous servir de ZenGo :

.

Conclusion sur l’utilité des cryptos

Voilà, nous espérons que vous comprenez un peu mieux l’utilité des cryptos. Afin de rester concis, nous avons décidé de nous limiter à seulement 4 aspects. Sachez toutefois, qu’il en existe des dizaines d’autres et qu’il aurait été bien trop long de tous les lister.

Si vous débutez dans le monde des cryptomonnaies, nous vous recommandons de consulter nos autres conseils à destination des débutants. Pour cela, il vous suffit de jeter un œil à notre liste des guides explicatifs cryptos. Nos articles sont conçus pour être simples à comprendre, tout en vous permettant d’en apprendre plus sur les actifs numériques.

Les achats de cryptomonnaies peuvent représenter des risques. Les informations que vous trouvez sur cette page ne doivent pas être considérées comme des conseils en investissement. Vous devez toujours faire vos propres recherches complémentaires avant d'investir sur des actifs numériques.