exchanges dex vs cex

Les exchanges de crypto-monnaies décentralisés (DEX) vs les exchanges centralisés (CEX)


Vous savez déjà tous ce qu’est un exchange : ce sont les plateformes sur lesquelles vos faites du trading avec vos crypto-monnaies.

Voici par exemple la liste d’exchanges que j’ai inséré dans ma section sites utiles :

SiteTypeInscription
TradingS'inscrire
TradingS'inscrire
TradingS'inscrire
TradingS'inscrire
TradingS'inscrire
TradingS'inscrire

Tous les exchanges que vous pouvez voir ici ont la même caractéristique : ce sont des exchanges centralisés (CEX).

Mais ce n’est pas le seul type d’exchange qui existe sur le marché, il existe également ce qu’on appelle les exchanges décentralisés (DEX). Si ce terme ne vous dit rien, c’est sans doute parce que leur apparition est relativement récente : aux alentours de mi-2017.

Voyons ensemble à travers ce petit guide quelles sont les différences entre ces deux types d’exchanges.

Les exchanges centralisés (CEX)


La fonction principale d’un exchange centralisé c’est qu’il fait office d’intermédiaire entre ceux qui veulent acheter et ceux qui veulent vendre.

Les CEXs présentent en général les caractéristiques suivantes :

  • Ils ont une interface utilisateur plus ou moins agréable selon les sites et les préférences de chacun.
  • On y retrouve une partie “administrative” où l’on peut faire vérifier son identité par exemple.
  • Il y a un outil sophistiqué qui permet de faire du trading et de faire correspondre les demandes d’achats et de ventes des utilisateurs.
  • Ils possèdent une base de données qui permet de stocker des informations.
  • Ce type d’exchange génère des revenus en prenant des commissions sur chaque transaction (entre 0.1% jusqu’à parfois 1.5%).
  • L’exchange contrôle entièrement tout le système, en passant par la gestion des infrastructures et la plateforme de trading.
  • En cas d’attaques de hackers, DDos et autres accès non-autorisés, il faudra fermer le système pour protéger les fonds des utilisateurs.
  • Tout l’argent des utilisateurs est stocké à l’intérieur de l’exchange.

Pour faire simple, l’exchange contrôle à peu près tout.

Le schéma de fonctionnement est assez simple : l’utilisateur passe un ordre d’achat via le système et le système lui fait correspondre un ordre de vente qu’un autre utilisateur a décidé de passer.

C’est quelque chose de classique avec un intermédiaire qui prend sa comission.

Les exchanges décentralisés (DEX)


La première et la plus importante fonction des exchanges décentralisés, c’est qu’ils permettent de trader sans intermédiaires. Les utilisateurs interagissent les uns avec les autres en achetant et en vendant sans aucune assistance extérieure.

Voyons voir comment cela est possible et quelles sont les caractéristiques des DEXs :

  • D’un point de vue technique, ce type d’exchange est basé sur la blockchain.
  • Chaque transaction est stocké dans un registre publique et chaque copie de la transaction est gardée par chaque participant.
  • Les DEXs n’ont pas accès aux actifs des investisseurs.

Du fait que les actifs des utilisateurs ne sont pas stockés sur le DEX, cela signifie que ce type d’exchange est réputé quasiment non-hackable. Pour pouvoir hacker les actifs des gens, il faudrait alors hacker la blockchain, ce qui est quasiment impossible à l’heure actuelle.

Les DEX ont donc l’incroyable avantage d’être résistant aux tentatives de piratage.

Mais malgré cet avantage énorme sur les CEX, il y a toutefois quelques désavantages.

Les DEXs ont des fonctionnalités limités


En prenant en considération que le DEX n’est contrôlé par personne, son utilisation n’est pas toujours la plus agréable. Le design et l’ergonomie ne sont pas toujours au top. L’ajout de la fonction e-mail est par exemple impossible techniquement.

Mais cela n’est que la pointe de l’iceberg.

S’il n’est pas possible d’utiliser les e-mails, alors la création de compte par e-mail est impossible. L’intégration du 2FA ou la vérification par SMS est également absente.

Les fonctions de trading sont vraiment réduites à leur minimum syndical. Investir, trader et acheter des crypto-monnaies sur un DEX peut être vraiment compliqué pour un néophyte. Pour que ce type d’exchange commence à être adopté par le grand public, il y a encore beaucoup de travail à faire.

Il se peut également qu’il y ait d’énormes problèmes de liquidités sur les plus petits DEXs. De ce fait, il peut arriver parfois que l’ordre de vente ou d’achat ne soit jamais pris par quelqu’un.

Des exchanges hybrides


Les DEXs et les CEXs ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Certains ont donc pensé à faire un sorte d’exchange hybride combinant les avantages de chacun.

Ainsi, on pourrait avoir un exchange qui deviendrait non-hackable en utilisant la technologie blockchain, tout en permettant à l’utilisateur d’avoir une interface agréable, d’avoir la possibilité d’avoir un espace perso qu’il pourrait customiser à sa guise, etc.

Certains exchanges hybrides sont en cours de conception (date de rédaction de l’article : 16 mai 2018), mais il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils sortent avant un petit moment. Je ne m’y connais pas trop dans le développement, mais visiblement, ce n’est pas évidement du tout à concevoir.

Restez informé des nouveautés !

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé de la sortie des points suivants :

- Mes nouveaux guides
- Mes nouveaux bilans
- Mes conseils d'investissement
- Des nouveautés

Veuillez vérifier votre dossier spam et indiquez à votre messagerie que ce n'en est pas.


Comments are closed.

Back to Top ↑

Restez informé des nouveautés !

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé de la sortie des points suivants :

- Mes nouveaux guides
- Mes nouveaux bilans
- Mes conseils d'investissement
- Des nouveautés

Veuillez vérifier votre dossier spam et indiquez à votre messagerie que ce n'en est pas.